Kyrie Kristmanson - Modern Ruin de Kyrie Kristmanson
Direction musicale de Kyrie Kristmanson
Avec Kyrie Kristmanson, Warhol Dervish Quartet


Une ode aux trobairitz par Kyrie Kristmanson, un hommage vibrant, poétique et tout simplement magnifique !

Kyrie Kristmanson, femme artiste talentueuse, revient au Canada sa terre natale pour la tournée promotionnelle de son dernier album Modern Ruin. Cette auteure, compositrice, chanteuse et interprète, se dévoile au grand public en 2010, lors de la sortie de son premier album Origin of Stars. Il s’en suivra une tournée internationale permettant à Kyrie au monde entier de découvrir son talent et son univers néo-folk.

Cette artiste originaire d’Ottawa, installée à Paris depuis quelques années, s’est inspirée des trobairitz pour sa nouvelle création. Une inspiration grandiose. Les trobairitz furent les premières femmes troubadours de l’histoire en Occident. Ces femmes, conteuses, chanteuses et musiciennes, chantant l’amour profane, l’amour terrestre. Des sujets sulfureux pour une époque (XIIe et XIIIe siècles) marquée par une religion chrétienne virulente et violente, où il ne faisait pas bon être une femme, être libre et surtout l’affirmer bien haut. Leurs écrits, leurs compositions, leurs chants profanes furent perdus et, à ce jour, il ne reste qu’une seule composition (chant et musique) retrouvée et conservée, nous permettant de découvrir et de nous imaginer le reste de leur répertoire. Comme le dit Kyrie Kristmanson, "Si l’on veut écouter le répertoire des trobairitz, il faut le réinventer". C’est ce qu’elle a fait, admirablement !

Pour s’imprégner de l’énergie de ces artistes atypiques, Kyrie Kristmanson est allée faire un pèlerinage dans les abbayes de Noirlac et Fontrevaud (dans le sud de la France), ainsi que dans plusieurs châteaux médiévaux. De son voyage, il en naîtra un mémoire qu’elle défendra à l’université de la Sorbonne à Paris en 2013, et une nouvelle création musicale. Un répertoire composé d’après son inspiration des poèmes d’amour écrits par les trobairitz : Modern Ruin.

Il faudra le génie de Clément Ducol et la patte de Maxime Le Guil pour que les nouvelles chansons de Kyrie Kristmanson deviennent ce dialogue avec un quatuor. En effet, elle avait composé ses chansons sous forme plus simple de guitare/voix. Clément Ducol en a démultiplié les notes et arrangé les mélodies pour une réinterprétation voix et quatuor à cordes, composé de deux violons, un alto et un violoncelle. C’est avec le Voce Quartet (quatuor français) que Kyrie Kristmanson enregistre et crée les nouveaux arrangements. Pour le besoin de la tournée canadienne, elle s’entoure d’un quatuor local tout aussi talentueux, le Warhol Dervish Quartet.

C’est un moment magique que nous font vivre ces artistes. Un moment hors de l’espace et du temps, où l’on voyage à travers les époques et les continents. Kyrie nous fait voyager dans une trans presque mystique avec douceur, confiance et beaucoup d’amour. Ses textes sont en anglais majoritairement, parfois en français, mais les accents de sa musique et de son interprétation nous donnent l’impression d’entendre d’autres langages. On voyage dans les terres celtes et nordiques. Sa voix, qu’elle maîtrise parfaitement, est semblable au vent qui nous transporte, passant des aigus aux graves avec aisance et simplicité. Ses textes sont poétiques, doux et chargés d’amour, de passion, de nature et d’humain. C’est d’une grande beauté et d’une grande puissance, mais toujours en douceur. Cette femme, blonde, rayonnante, lumineuse, radieuse, solaire, vibre intensément de ses mots, de cet amour qu’elle nous transmet. Toujours avec justesse et maîtrise, elle sait canaliser son énergie.

Le quatuor réalise une sublime performance. C’est véritablement un dialogue à cinq artistes et chacun apporte sa voix. Les arrangements mélodiques apportent des notes en piquées, des variations, des respirations, des notes en retenues, des moments intenses tant en vitesse quand technique, … Ils s’amusent. On sent qu’ils aiment vraiment jouer ce répertoire et cet amour, ce bonheur, rempli chaque rangée du public.

Le concert est intimistes, la mise en scène est simple, les lumières sont parfaites et apportent ces impressions de bien-être, de voyage, d’intimité et de chaleur. On se sent comme dans le salon d’un vieux château en pierre, rassemblés tous ensemble au coin du feu avec nos amis troubairitz qui nous conteraient leurs derniers récits. C’est magique !

Une mention toute spéciale pour l’ingénieur du son qui réalise un travail remarquable. La distance entre les musiciens, Kyrie Kristmanson et le public est très courte, pourtant sa voix ressort des enceintes dans une clarté impeccable. La prise de son des instruments est d’une justesse et d’un équilibre parfait.

Que l’on observe Kyrie nimbée de sa couronne de fleurs, dans son cercle de fleurs, vibrant à l’unisson avec ses musiciens, ou que l’on ferme les yeux pour se laisser transporter par la musique, le concert de Kyrie Kristmanson Modern Ruin est un moment de grâce, de bonheur et de pure poésie.

Cyriel Tardivel




Kyrie Kristmanson - Modern Ruin de Kyrie Kristmanson
Du 06/11/2017 au 08/11/2017

Théâtre de la Chapelle
Scènes contemporaines
3700 rue Saint-Dominique
MONTREAL QUEBEC

Réservations : http://lachapelle.org/fr