• Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.
  • Trois comĂ©diennes-chanteuses-musiciennes proposent une fantaisie musicale mĂŞlant glamour, drĂ´lerie, folie et Ă©motion…
  • Les musiciens participent pleinement au spectacle, ce qui n’ôte rien au charme de cette version actualisĂ©e du <i>Mariage de Figaro</i>.
  • Tout commence avec une petite fille de 13 ans, abandonnĂ©e dans un train et qui porte, inscrits autour du cou, son nom et une destination : New York.


Notre sélection de concerts
Vos petites annonces gratuites




L’OpĂ©ra des quat’sous est un florilège de situations hilarantes

INFOS PRATIQUES
Du 05/07/2002
au 27/07/2002

À 21 heures.
Le Forum
20, place de l'Horloge
84000 AVIGNON
Réservations :
04 90 85 02 32
Quand Mackie, le plus grand comploteur gentleman de Londres, s’Ă©prend de Polly, fille adorĂ©e de Jonathan Peachum, l’ami des mendiants, la rumeur brechtienne ne peut plus s’arrĂŞter. Le veut-elle d’ailleurs ? En admirable rhĂ©teur, Peachum pousse Mackie vers la potence, aidĂ©e par une putain nommĂ©e Jenny, qui n’hĂ©site pas Ă  trahir son mac tendre avec voluptĂ©. Ici, tout est dĂ©peint avec outrance. Des clochards aux filles de joie, les personnages se jouent divinement de la morale bourgeoise, incarnĂ©e par une mère dĂ©pitĂ©e et fumante, Ă  l’idĂ©e que sa fille se corrompe avec un sĂ©ducteur des bas fonds.

L’OpĂ©ra des quat’sous est un florilège de situations hilarantes, un cortège de subversions hors de soupçons, menant droit Ă  la vĂ©ritĂ© des ĂŞtres : la jouissance Ă  tout prix, en tout lieu et en toutes circonstances. La compagnie du chameau a recrĂ©Ă© le fog londonien avec les moyens du bord, un piano pour orchestre et d’admirables comĂ©diens en guise de castrats. L’Ă©troitesse des moyens dĂ©ployĂ©s contribue certainement Ă  rendre attachantes les atmosphères des dĂ©cors et des musiques. Elle donne aussi toute la libertĂ© aux comĂ©diens, dont il faut saluer l’Ă©nergie. L’OpĂ©ra de quat’sous mĂ©rite d’autant mieux son nom et ses lettres de noblesse.
Mis à jour le 12/11/2002
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE



LaMusicothèque.com - © Association La Theatrotheque.com
Contacter la rédaction - Signaler un bug - Votre publicité sur le site