• Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.
  • Trois comĂ©diennes-chanteuses-musiciennes proposent une fantaisie musicale mĂŞlant glamour, drĂ´lerie, folie et Ă©motion…
  • Les musiciens participent pleinement au spectacle, ce qui n’ôte rien au charme de cette version actualisĂ©e du <i>Mariage de Figaro</i>.
  • Tout commence avec une petite fille de 13 ans, abandonnĂ©e dans un train et qui porte, inscrits autour du cou, son nom et une destination : New York.


Notre sélection de concerts
Vos petites annonces gratuites




La star, les boys, les comiques, l’illusionniste, le nain romantique : ils ne sont que deux mais bossent comme trente pour vous servir un spectacle drĂ´le, inventif et plein de swing, oĂą les paillettes en toc font de vraies Ă©tincelles. Après Du Vian dans mon crâne, le nouveau spectacle des Demi-Frères

INFOS PRATIQUES
Jusqu'au 11/01/2003
Du mardi au vendredi 21 h, Samedi Ă  16 h et 21 h.
Théâtre du Renard
12, rue du Renard
75004 PARIS
MĂ©tro HĂ´tel de ville, Rambuteau
Réservations :
01 42 71 46 50
S'il est un spectacle que les amoureux du Music hall ne doivent rater sous aucun prétexte, c'est bien celui des Demi-frères. Laurent Conoir et Mehdi Bourayou, dans une mise en scène explosive de Renaud Maurin, donnent le corps et la voix à trente personnages à travers vingt chansons différentes. A eux seuls, ils servent un spectacle jubilatoire, où le rire le dispute à l'émotion, à la manière des clowns, des meneuses de revue, des chanteuses déchues ou des nains suisses! On y croise Jo l'escargot et Croquemitor, on ovationne les Poch' Boys et le pétomime Marcel, on y siffle Mouss, le dresseur de pouces et on se souvient des Gloria et Ringo from Hollywood, trop longtemps laissés dans l'oubli !

L'écriture de ce Poch'Music Hall, si elle est recouverte de paillettes et d'humour clinquant, regorge aussi et surtout de finesse et de causticité. Le monde du music hall est ici célébré dans la parodie. La satire grinçante empêche les divas de mourir sur scène et le spectateur de sombrer dans le tourisme béat du Moulin Rouge... Il en découle un moment exquis de dérision et de folie, offert par deux comédiens dignes de la grande école du Music Hall.
Mis à jour le 10/11/2002
VOTRE AVIS
MICHEL. le site du Poch'Music-Hall est ici : http://pochmusichall.over-blog.com/
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE



LaMusicothèque.com - © Association La Theatrotheque.com
Contacter la rédaction - Signaler un bug - Votre publicité sur le site