• Deux anciennes ''girls de cabaret'' courent à un rendez-vous avec l’homme quelles ont aimé follement vingt ans plus tôt.
  • L'affiche ne trompe pas, c'est bien là qu'on vient réveiller papilles et pupilles !Entrez ! Entrez ! Le spectacle va commencer !
  • Trois comédiennes-chanteuses-musiciennes proposent une fantaisie musicale mêlant glamour, drôlerie, folie et émotion…
  • Les musiciens participent pleinement au spectacle, ce qui n’ôte rien au charme de cette version actualisée du <i>Mariage de Figaro</i>.


Notre sélection de concerts
Vos petites annonces gratuites



de Beaumarchais
Direction musicale de Jean Hervé Appéré

"Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur"...

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Le 09/10/2015
La Vence Scène
1 Avenue Général de Gaulle
38120 SAINT-EGREVE
Réservations :
04 76 56 53 00
Site Internet
… L’éloge que nous ferons de ce spectacle pourra donc flatter toute l’équipe de Comédiens et Compagnie. La mise en scène proposée par Jean-Hervé Appéré du Mariage de Figaro de Beaumarchais, ponctué de passages de l’opéra de Mozart, Les Noces de Figaro, est un régal. En guise de mise en bouche, une saynète muette, jouée façon commedia dell’arte, nous rappelle l’intrigue du Barbier de Séville. Puis vient le plat de résistance : une représentation colorée du deuxième volet de la trilogie de Beaumarchais. Pour nous donner à voir les infidélités du Comte Almaviva, le désespoir de la Comtesse, l’amour de Chérubin pour elle, le procès que Marceline intente à Figaro et, enfin, évidemment, le mariage de ce dernier avec Suzanne, les artistes de la troupe Comédiens et compagnie s’en donnent à cœur joie. Ils bondissent, cabriolent, dansent, chantent et nous font entendre le subtil texte de Beaumarchais. Quelques coupes par ci par là permettent de faire tenir en deux heures tous les fils narratifs de la pièce d’origine. Les morceaux de l’opéra de Mozart sont habilement choisis pour rythmer la représentation et souligner tantôt la tristesse, tantôt le comique des situations. Le solo de la Comtesse, femme trompée et délaissée, sous les marronniers, est l’un des intermèdes chantés les plus réussis : la comédienne, derrière des voiles sur lesquels est projetée l’ombre des branchages, interprète à merveille ce chant élégiaque.

Le ton est tout de même plus à la joie : cette « folle » journée laisse libre cours aux fantaisies de Figaro, qui mêle et démêle les intrigues au gré de son humeur ainsi que des exigences de chacun et chacune. Cet archétype du valet rusé, insolent et phraseur, porte-parole de l’auteur, est un personnage haut en couleur ; l’idée du metteur en scène d’en faire un Arlequin de commedia dell’arte est donc fort pertinente. De même ses acolytes, Basile, Brid’oison, Bartholo, pour ne citer qu’eux, sont parfaitement interprétés par des acteurs masqués ou grimés, qui singent leurs travers avec un enthousiasme communicatif. L’univers de la commedia italienne sied ainsi parfaitement à la pièce. Quant à la musique, dirigée par Pierre Gallon, elle rehausse encore le dynamisme et la gaité de l’ensemble. Les musiciens, présents sur scène, participent pleinement au spectacle, ce qui n’ôte rien au charme de cette version actualisée du Mariage de Figaro. A consommer sans modération !
Mis à jour le 17/10/2015
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE



LaMusicothèque.com - © Association La Theatrotheque.com
Contacter la rédaction - Signaler un bug - Votre publicité sur le site