• Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.
  • Trois comĂ©diennes-chanteuses-musiciennes proposent une fantaisie musicale mĂŞlant glamour, drĂ´lerie, folie et Ă©motion…
  • Les musiciens participent pleinement au spectacle, ce qui n’ôte rien au charme de cette version actualisĂ©e du <i>Mariage de Figaro</i>.
  • Tout commence avec une petite fille de 13 ans, abandonnĂ©e dans un train et qui porte, inscrits autour du cou, son nom et une destination : New York.


Notre sélection de concerts
Vos petites annonces gratuites




INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Jusqu'au 02/08/2003
18 h 15.
Théâtre de la Poulie
23, rue Noël-Biret
84000 AVIGNON
Tarif : 10€ / 14€
Réservations :
04 90 88 90 60
C’est l’histoire d’un contrebassiste de l’orchestre philharmonique de Paris. C’est l’amour pour une jeune sopraniste de la part d’un homme mûr, contrebassiste de son état, qu’elle ne connaît pas. C’est le destin d’un musicien et de son instrument, qu’il hait et qu’il adore... Ce petit fonctionnaire aurait aimé être un artiste de renom. Il l’est par son originalité.

Il a épousé sa contrebasse. Comme un vieux couple, il la déteste mais en prend soin. Aimer une jeune femme comme Sarah, la soprano de l’orchestre, n’est pas de tout repos. C’est une sorte d’infidélité à cette femme mal ficelée que représente la contrebasse. Nous sommes dans un vaudeville à trois mains. Comme dans une répétition d’un concerto, il y a des couacs et des fausses notes. Couacs parce que cet instrument de musique est volumineux par sa taille et son exigence. Fausses notes puisque Sarah ignore l’existence de son admirateur secret. Elle préfère être accompagnée au restaurant avec le directeur du théâtre ou le premier violon de l’orchestre pour déguster des soles à 200 Francs. Elle ignore tout de sa passion. Comment pourrait-il se déclarer, lui qui ne lui propose qu’une vie étriquée dans son deux-pièces de célibataire endurci ? Mais ce contrebassiste a une force qu’il connaît mal : la passion de sa vie, la musique et bien sûr... sa contrebasse qui fait partie intégrante de lui-même, même s'il s’en défend.

Maurice Rubin est un tout jeune comédien en dépit de son expérience de la vie. Pour son premier festival, il n’a pas choisi le plus facile car ressortir les notes de cette partition est difficile. Nous assistons à cette mise en abyme de la musique et du musicien, de la passion de ce métier et des contraintes qui en incombent. Il est fidèle au précepte d’Artaud, L’athlète affectif où l’acteur, le musicien, la contrebasse et Sarah s’entrechoquent comme des glaçons dans un verre à cocktail. A consommer à l’ombre d’un platane, sans modération.
Mis à jour le 18/07/2003
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE



LaMusicothèque.com - © Association La Theatrotheque.com
Contacter la rédaction - Signaler un bug - Votre publicité sur le site