• Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.
  • Trois comĂ©diennes-chanteuses-musiciennes proposent une fantaisie musicale mĂŞlant glamour, drĂ´lerie, folie et Ă©motion…
  • Les musiciens participent pleinement au spectacle, ce qui n’ôte rien au charme de cette version actualisĂ©e du <i>Mariage de Figaro</i>.
  • Tout commence avec une petite fille de 13 ans, abandonnĂ©e dans un train et qui porte, inscrits autour du cou, son nom et une destination : New York.


Notre sélection de concerts
Vos petites annonces gratuites




A l'origine, le spectacle devait être l'adaptation de l'Opéra de Quat'Sous de Berthold Brecht, transposée dans la pittoresque Casbah d'Alger des années 30. Mais faute d'avoir obtenu l'accord des ayants droits, Fellag a revu la recette de son couscous. Hélas, pas du meilleur goût...

INFOS PRATIQUES
Du 28/03/2003
au 13/04/2003

Esplanade Saint-Jean
Ex-J4
13000 MARSEILLE
Tarif : 26 €
Réservations :
0825 000 058
Quel dĂ©ception... Moi qui ai vu les deux premiers spectacles de Fellag, je suis vraiment déçu. On commence par l'hors d'œuvre avec Biyouna, laurĂ©ate du prix rĂ©compensant la meilleure comĂ©dienne de l'annĂ©e 2002 en AlgĂ©rie. Elle interprète des chansons puis tente de nous faire rire avec quelques vannes foireuses que seule une poignĂ©e d'AlgĂ©riens peut comprendre. Ensuite, rajoutez deux pseudo-comiques qui tentent de calquer le jeu de Fellag avec leur long sketch "Comment rĂ©ussir un bon petit couscous". Et voila enfin l'arrivĂ©e de Fellag, en guise de plat de rĂ©sistance. Le spectacle va-t-il pouvoir commencer ? Horreur... Qui est le personnage que je suis en train de regarder ? Est-ce rĂ©ellement Fellag, le comique AlgĂ©rien, l'homme provocateur, pertinent, intelligent qui jongle merveilleusement avec la langue et la culture arabo-française ou franco-arabe ?

Une mise en scène inexistante, un jeu du personnage (s'il y en avait un) laissé aux oubliettes, un texte bâclé, des hésitations à répétitions, une vulgarité insultante et inexpliquée, des stéréotypes mal placés et des clichés à foison. Sans parler des danseuses (si on peut appeler cela des danseuses)... archi nulles ! Mais où est passé Fellag ? Se serait-il fait avoir par le côté commercial de Savary ? Où sont passés sa pertinence et le respect des gens et des villes ? Marseille serait-elle devenue la capitale de la connerie et du ridicule ? L'Opéra d'Casbah est une opération commerciale. Une bête sans queue, ni tête.

J'ai passé une partie de la soirée à m'ennuyer. J'étais même prêt à quitter le spectacle avant la fin... Dommage pour Fellag et, surtout, pour Marseille, ses spécificités et ce qu'elle représente. Ce couscous laisse un arrière goût plutôt indigeste...
Mis à jour le 07/04/2003
NOTEZ-LE

Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function eregi_replace() in /homepages/6/d26500862/htdocs/musicotheque/web/article.php:724 Stack trace: #0 {main} thrown in /homepages/6/d26500862/htdocs/musicotheque/web/article.php on line 724